Peut-on se maquiller pendant le ramadan

Peut-on se maquiller pendant le ramadan

Puis-je me maquiller pendant le Ramadan ? Est-il vrai que se maquiller compte comme une rupture du jeûne ?

Cette question revienne dans l’esprit de nombreuses femmes ; si vous êtes l’une d’entre elles, nous vous aiderons, madame, à trouver une réponse à ce sujet, si Dieu le veut. Puis-je me maquiller pendant le Ramadan ? Dans le contexte de la question « Puis-je me maquiller pendant le Ramadan ?

Les produits cosmétiques pour la peau ne rompent pas le jeûne puisqu’ils n’atteignent pas le ventre, ce qui permet à une femme d’appliquer du maquillage et d’autres produits cosmétiques sur sa peau.

Néanmoins, une femme musulmane doit éviter cela, car les cosmétiques et leur application peuvent favoriser le désir ou inciter à la luxure. Une personne qui jeûne (homme ou femme) est généralement en adoration. Elle doit donc éviter tout ce qui peut provoquer la convoitise.

Le jeûne consiste à s’abstenir de manger et de boire ainsi que de prendre de mauvaises habitudes et de commettre des péchés, notamment de fumer, de jurer, de faire des commérages, de se disputer, de se battre ou d’être grossier, méchant ou égoïste.

Pendant les heures de jeûne, les rapports sexuels sont également interdits. Vous avez rompu le jeûne si vous avez des rapports sexuels pendant le jeûne et devez faire kaffarah.

Si vous commencez à avoir vos règles pendant le Ramadan, votre jeûne sera interrompu et vous devrez vous rattraper plus tard. Si vous vous faites vomir volontairement, le jeûne est rompu ; mais, si vous vomissez de manière inattendue ou involontaire, le jeûne n’est pas rompu.

Ne consommez pas le vomi, sinon, le jeûne sera rompu. Vous pouvez vous laver les dents et vous rincer la bouche, mais vous ne devez pas ingérer d’eau, sinon le jeûne sera rompu. La natation, le bain et la douche sont acceptables à condition de ne pas avaler

Que dit le Coran à propos du maquillage ?

Lorsque nous répondons à cette question : Puis-je me maquiller pendant le Ramadan ? Nous devrions également connaître les réponses à cette question : Que dit le Coran à propos du maquillage ? Les femmes ont un désir naturel de s’embellir et de se mettre en valeur.

En général, les érudits musulmans des principales écoles de pensée de l’Islam estiment que les femmes peuvent utiliser des produits cosmétiques dans des circonstances précises. Ne mettez des cosmétiques que pour votre mari et vos mahrams.

Les penseurs musulmans mettent généralement l’accent sur le premier point. Pour leur conjoint, les femmes musulmanes sont autorisées à porter des cosmétiques.

Bien que la plupart des musulmans diraient qu‘Allah sait ce qui est le mieux, le consensus général est que si le produit n’est pas consommé et ne pénètre pas dans la gorge, il peut être utilisé.

Toutes les sortes de préparations appliquées sur l’extérieur du corps, qu’elles soient absorbées par la peau ou non, et qu’elles soient destinées au traitement, à l’hydratation, à l’embellissement ou à tout autre usage, ne rompent pas le jeûne à moins qu’elles ne soient avalées par la personne qui jeûne », déclare le shaykh Muhammad Saalih-al-Munajiid.

Selon lui, il en va de même pour les savons et les crèmes qui servent à embellir le visage et sont appliqués à la surface de la peau, notamment le henné, le maquillage et autres produits similaires. Il n’y a rien de mal à les utiliser pour une personne qui jeûne, mais le maquillage ne doit pas être utilisé s’il risque de nuire au visage », ajoute-t-il.

Pour ceux qui se demandent pourquoi le maquillage n’est pas autorisé, c’est parce que l’idée est de vivre simplement et de ne pas s’embellir, de peur que cela ne soit une distraction ou une entrave au culte. Le Dr Muhammad Ahmad Al-Musayyar, professeur de croyance et de philosophie islamiques à l’université Al-Azhar en Égypte, partage un sentiment similaire. N’hésitez pas à visiter notre site partenaire de bijoux tournesol pour adopter une nouvelle expérience.

Une femme musulmane qui évite les nécessités de la vie telles que la nourriture et la boisson pendant une certaine période, conformément au commandement divin, ne trouvera aucun mal ni aucune difficulté à s’abstenir d’un usage excessif de produits cosmétiques, en considération de l’étiquette du jeûne, du caractère sacré de ce mois et de la gloire du jeûne en tant qu’obligation religieuse ».

Panier
Retour haut de page