Comment Faire la Prière ?

Comment Faire la Prière ?

La prière est l’un des cinq piliers de l’islam. C’est un devoir que chaque musulman doit accomplir au moins cinq fois par jour. Curieux de connaître les étapes de la prière ? Lisez cet article pour un guide concis sur la façon de prier en Islam

Quelles sont les conditions pour prier ?

Il y a plusieurs conditions qui doivent être remplies avant de commencer à prier, et il n’est pas correct pour un musulman de commencer la prière lorsque l’une de ces conditions n’est pas valide. Par exemple, la prière d’un musulman n’est pas valide sans ablution et les conditions de prière dans L’Islam comprend :

Qu’une personne soit un musulman uni à Dieu, de sorte que la prière n’est pas acceptée d’un infidèle ou d’un apostat de l’islam, jusqu’à ce qu’il revienne à l’islam et prononce la Chahada.
Si la personne est majeure, la prière n’est pas obligatoire pour les enfants et les jeunes qui n’ont pas encore atteint l’âge de la puberté, mais les parents doivent guider les enfants et leur apprendre à prier dès leur plus jeune âge.
Pour qu’une personne soit saine d’esprit et consciente de ce qui l’entoure, il n’est pas obligatoire de prier pour une personne qui est folle, car Dieu lui a retiré la plume jusqu’à ce que son esprit lui revienne.

Comment se prépare-t-on a la prière.

Faites attention à la beauté, aux vêtements propres et à une odeur agréable. Si vous sentez dans votre cœur le lieu de la prière, et que vous rencontrerez le Roi des rois, le Puissant et le Sublime, vous vous préparerez de tout votre cœur à cette rencontre. Le resserrement de ses vêtements par une femme peut la distraire de l’ajustement du hijab pendant la prière et la distraire de la révérence, comme la chute de son voile, par exemple Ainsi, la paix de la prière s’en va en s’occupant d’ajuster le voile.

Essayer de prier dans un endroit avec peu de décorations et de couleurs ; Afin de ne pas vous distraire de la prière et d’affecter votre révérence en elle.
Choisissez un endroit éloigné des sources de bruit ; Afin que l’esprit se prépare à l’humilité dans la prière, certains sons peuvent inciter une personne à les écouter, de sorte qu’il ne sait pas combien de rakat il s’est prosterné et ce qu’il a récité en rukoo’ et en prosternation.
Videz votre cœur et votre esprit des affaires du monde et concentrez-vous sur la rencontre de Dieu Tout-Puissant, et lisez différents versets dans chaque prière afin de prêter attention à ce que vous lisez et d’augmenter votre révérence dans la prière.

Attendez la prière avant son heure en vous asseyant dans le lieu de prière et en vous occupant du souvenir de Dieu jusqu’à ce que vous entendiez l’appel à la prière et que vous le répétiez derrière le muezzin, et que vous priiez pour votre besoin de Dieu Tout-Puissant, c’est l’un des moments où les supplications sont exaucées.
Satisfaire les besoins du corps en nourriture et en boisson avant la prière ; Afin de ne pas préoccuper une personne avec son besoin de prière.

Enseigner la prière

Debout avec la capacité d’accomplir la prière obligatoire, et si une personne prie en étant assise, elle aura la moitié de la récompense.

1-Takbeerat Ihram :

Le musulman lève les mains à côté de ses oreilles, faisant la plante de ses paumes tournée vers la Qibla, et fait les doigts des deux mains pliés l’un à côté de l’autre, puis dit « Dieu est grand » et récite la supplication d’ouverture comme rapporté par le Prophète, que la paix soit sur lui : « Gloire à toi, Dieu, et louange à toi.

Le musulman cherche refuge contre le maudit Satan et invoque l’intention de révérence dans la prière, cherchant l’aide de Dieu et cherchant refuge en Lui. Ensuite, il commence à lire la sourate Al-Fatihah, réfléchissant sur la signification des versets, sentant l’état de la communication. Et rencontre avec Dieu Tout-Puissant. Après avoir récité Al-Fatihah, le musulman lit des versets d’une autre sourate, dans les première et deuxième rakaas. Quant aux troisième et quatrième rakaas, le musulman se contente de réciter uniquement la sourate Al-Fatihah.

2- S’agenouiller et se lever de s’agenouiller

Le musulman grandit après avoir lu, puis s’incline pour s’agenouiller devant Dieu Tout-Puissant, les mains sur les genoux, ensuite dit « Gloire à mon Seigneur le Grand » et le répète trois fois.

Le musulman se lève de s’incliner et il est obligatoire de dire « Dieu écoute celui qui le loue » comme cela a été rapporté par le Prophète, que les prières et la paix de Dieu soient sur lui, et il dit : « Notre Seigneur, louange à toi. ” Prostration et relèvement de la prosternation

3- Prostration et relèvement de la prosternation

Ensuite, après cela, une personne se prosterne devant Dieu Tout-Puissant, et il est obligatoire de se prosterner deux fois dans chaque rak’ah, et la prosternation est sur les sept parties qui sont le front de la personne, la plante de ses mains, ses genoux et les pouces de chaque pied.

Pendant la prosternation, une personne dit « Gloire à mon Dieu le Très-Haut » et le répète trois fois, puis se tourne vers Dieu dans la supplication, de sorte que le serviteur est le plus proche de son Seigneur durant la prosternation. Ensuite, le musulman se lève de la prosternation, s’assied stable entre les deux prosternations, ensuite dit le takbir et il est obligatoire de dire « Seigneur, pardonne-moi ».

Le musulman prosterne la deuxième prosternation et fait comme il l’a fait dans la première prosternation, de souvenir et de se tourner vers Dieu dans la supplication. tashahud

4- Tashahud

Si le musulman atteint le tashahhud, il doit évoquer l’humilité, puis commencer à lire les salutations, en commençant par « Salutations à Dieu, prières et bonnes choses », après en saluant le Messager, que Dieu le bénisse et lui accorde la paix, par la suite témoigne qu’il n’y a pas d’autre dieu que Dieu et que Muhammad est le Messager de Dieu.

Ensuite, le musulman se tient debout pour accomplir le reste des troisième et quatrième rak’ahs comme dans les prières du midi et de l’après-midi, et il fait comme il l’a fait dans les premières rak’ahs.

Mais s’il s’agit du dernier tashahhud, alors il complète le tashahhud en priant le Prophète, en disant : « Oh Dieu, bénis Muhammad et la famille de Muhammad comme tu as prié Ibrahim et la famille d’Ibrahim. Et bénis Muhammad et la famille de Muhammad comme tu as béni Ibrahim et la famille d’Ibrahim, dans les mondes, tu es louable et glorieux

Après cela, le musulman supplie ce qu’il veut à Dieu Tout-Puissant, et lui demande du bien de ce monde et de l’au-delà de lui pardonner ainsi que ses péchés, et d’accepter ses prières, puis salue à droite et à gauche, en disant « La paix soit sur toi et la miséricorde de Dieu.
Il y a des souvenirs après la prière, qui ont été reçus du Messager, que Dieu le bénisse et lui accorde la paix, comme demander pardon, louange et glorification, lire Ayat al-Kursi, Surat Al-Ikhlas, Surat Al-Falaq et Surat Al-Nas.

Il est donc hors de question de manquer Salah. La préoccupation ici est de savoir comment améliorer nos prières en priant à temps (dès que l’adhan est appelé) au milieu de nos modes de vie occupés.

Il te faut absolument consulter notre veilleuse coranique adhan elle vous permet de programmer l‘adhan selon l’heure de votre choix.

Les veilleuses coraniques aident non seulement les musulmans à se souvenir de l’heure de la prière, mais servent également d’ornement pour leur maison.

L’idée derrière ces veilleuses coraniques était de permettre aux musulmans de se rappeler plus facilement de prier la nuit. Le verset est toujours visible afin qu’ils n’aient pas à s’inquiéter d’oublier quand il est temps de prier.

La veilleuse Coranique a été conçue dans le but de faciliter l’apprentissage de la lecture du Coran en arabe, quel que soit son âge ou son sexe. Cet article est dédié au mode d’emploi de ces veilleuses coraniques.

Panier
Retour haut de page